header_champ_associatif


On sait que le secteur associatif est un acteur important sur la scène socio-culturelle : porteur d'innovation, développeur de services qui ne seraient pas assurés sans lui, générateur d'emplois. Pour autant, une vision suspicieuse du secteur se développe ici ou là, biaisant peu à peu le rapport Etat/associations, pourtant bien balisé par la Charte associative. Ainsi, le terme « polysubventionné » est désormais d'usage courant dans certaines administrations, à propos d'associations qui ont développé leurs activités dans plusieurs champs. Les connotations charriées par ce terme sont rien moins que négatives, comme s'il s'agssait pour ces associations, de solliciter  avidement de l'argent à divers « guichets ». Dans cette analyse, Jean Blairon s'attache à combattre cette représentation biaisée en tentant de monter pourquoi une association peut décider de devenir active dans plusieurs champs. Il développe ce que Pierre Bourdieu appelle une auto-analyse, opérant ainsi un recul réflexif sur l'histoire de sa propre association.

 *Pour un meilleur accès : lire ou imprimer à partir du lecteur 'Adobe' plutôt que de votre 'navigateur'
Adobe Reader est un programme gratuit téléchargeable à l'adresse suivante: http://get.adobe.com/fr/reader/

Partager