header_detournement_de_fond

detfond_mur_a_ouvertBERNARD DE BACKER - 2001
ISBN 2-87415-040-1 - (épuisé)

Depuis le début des années 1970, de larges secteurs de l'aide sociale se sont modifiés en profondeur: l'aide à la jeunesse et à la petite enfance, les centres d'accueil pour adultes en difficulté, l'aide aux personnes handicapées....

Ces transformations multiples affectent l'organisation du travail, les modèles pédagogiques, les modes d'intervention, sans parler des changements touchant les publics et leurs problématiques. En première ligne de ces diverses «mutations»: les professionnels des services. Les éducateurs, ces «gueules noires du social», y sont très largement représentés.

Du mur à l'ouvert est la synthèse de deux études menées par le Fonds social ISAJH entre 1996 et 2000, avec l'aide du Fonds social européen. La première était centrée sur les transformations du métier d'éducateur et la fatigue professionnelle (usure, « burn out », perte de sens...), la seconde sur les besoins en compétences et en formation continuée des éducateurs et de leurs collègues intervenants psychosociaux (AS, psychologues, puéricultrices....), actifs dans les mêmes institutions. Cette synthèse donne largement la parole aux acteurs de terrain et nous conduit des premiers décloisonnements de la fin des années 1960 au professionnalisme polyvalent de l'intervenant social en milieu ouvert, en passant par l'éducateur-référent en milieu résidentiel.

Bernard De Backer, sociologue, a travaillé de 1996 à 2000 au Fonds social ISAJH, créé par les partenaires sociaux des services de l'aide à la jeunesse et aux personnes handicapées. Il a participé à la première étude et fut responsable de la seconde. Curieux des mutations d'un âge nouveau, il nous trace les portraits de ces « débrouilleurs du social » qui ont percé les murs des institutions de multiples fenêtres, ouvertes sur un monde en perpétuel devenir et d'une impermanence parfois redoutable.

Partager