header_carnets_repertoire

GénérationS AMO

RepCarnetGenerationsAMOA la demande de trois fédérations (ANCE, FIPE et FISSAAJ), RTA a accompagné un groupe de services AMO dans un travail de réappropriation et de reconstruction des fondamentaux ancrant ces services dans leurs spécificités au sein du spectre des services de l’Aide à la Jeunesse. Cette demande nous semblait importante à traiter au vu de l’époque charnière que vivent ces services : transmission entre générations de travailleurs et changements du cadre législatif du secteur.

Ce questionnement fondamental sur les pratiques qui distinguent ou unissent les AMO s’est fait à partir des quatre thématiques suivantes.
Montée en puissance du travail en réseau, quid du partenariat ?
Le milieu de vie : les NTIC, le travail de rue... un milieu en mutation
Les AMO, alternatives à l’hébergement ?
Pauvreté et précarité, quelle approche en AMO ?

 

La radicalisation des jeunes : une approche réflexive et préventive

carnetA la demande du Ministre de l'aide à la jeunesse, Rachid Madrane, RTA a mis en place un projet-pilote de formation destiné à 3 groupes de travailleurs de services d'Aide en Milieu Ouvert (AMO).
La forme choisie est le « séminaire », ce qui éloigne de la formation descendante et implique des moments de débat et d'élaboration collective ainsi qu'un travail d'articulation entre les différentes approches proposées.
Le séminaire a été en outre alimenté par des « grandes conférences » où les participants des 3 groupes pouvaient se retrouver, ainsi que d'autres participants - comme des agents des services publics de l'Aide à la Jeunesse, des maisons de justice, mais aussi, éventuellement, des représentants d'autres secteurs (enseignants, animateurs de maisons de jeunes, etc.).

Ce Carnet restitue les interventions des trois conférenciers qui ont accepté de nous apporter leur éclairage. 

Lire la suite...

10 ans de parcours d'adolescence dans un centre de crise non mandaté

cartevisiteAbaka
De toit... à toi ?
10 ans de parcours d'adolescence dans un centre de crise non mandaté

Actes de la journée organisée par Abaka à l'occasion de ses 10 ans le 26 septembre 2014 à Bruxelles. Ce nouveau carnet comprend les actes vidéos de la journée, les interventions in extenso des invités et de l'équipe d'Abaka, ainsi que les reportages présentés ce jour-là.

Lire la suite...

Michel Wieviorka : subjectivation et violence

vMWieviorka2Interview de Michel Wieviorka à Paris

Dans le cadre d'une réflexion entamée avec le Service de Protection Judiciaire (SPJ) de Liège sur la délicate prise en charge des dossiers de mineurs délinquants, nous avons choisi d'aborder la question de la violence à travers l'œuvre de Michel Wieviorka, sociologue français qui y consacre un ouvrage entier intitulé « La violence ». Nous avons demandé à Michel Wieviorka de pouvoir réaliser une interview vidéo.
Ce nouveau Carnet de l'Aide à la Jeunesse est construit autour de trois thématiques abordées lors de cette interview :    1- la notion de sujet ;    2- subjectivation, désubjectivation et violence ;    3- une lecture de la délinquance des mineurs.
Chaque partie est présentée par une vidéo extraite de l'interview (ainsi que sa retranscription) où Michel Wieviorka illustre par des exemples ses réponses aux questions des chercheurs.

Lire la suite...

Souffrance sociale et désaffiliation - Au-delà de l'indignation

titre

Actes du colloque organisé par le CAAJ de Nivelles

Ce nouveau Carnet de l'aide à la jeunesse consitute les actes du colloque du 7 juin 2013 à Wavre, organisé par le Conseil d'Arrondissement de l'Aide à la Jeunesse (CAAJ) de Nivelles, suite à 6 ans de travail sur cette question de la désaffiliation. Après avoir directement travaillé avec Robert Castel en séminaire il y a deux ans (cf. un précédent Carnet sur le sujet), le CAAJ a continué de travailler sur cette question, afin notamment de "comprendre à quelles conditions une action de prévention générale lutte efficacement contre la désaffiliation sociale chez les jeunes" (Invités : Matéo Alaluf, Liliane Baudart, Edwin de Boeve, Bernard De Vos, Bernard Francq, Christine Mahy, Allal Mesbahi, Pascal Rigot...).

Vous y trouverez les retranscriptions de leurs interventions ainsi que des capsules vidéos, vous pourrez également visionner les trois reportages qui y ont été diffusés et commentés.

Lire la suite...

 

Balises pour l'utilisation des TICs en AMO - L'expérience du collectif AMO.net

 

tic3

Le collectif AMO.net est un groupe qui s'est constitué peu à peu, à l'initiative de l'AMO Dinamo à Dinant. A l'heure actuelle (novembre 2012), il est composé des AMO Dinamo et Globul'in de Dinant, Basse-Sambre de Sambreville, CIAC de Couvin, Point Jaune et AJMO de Charleroi, Carrefour J de Wavre, SDJ de Mons et Arpège de Saint-Ghislain.

L'objectif du collectif est de se pencher sur l'usage des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans le cadre du travail d'AMO. L'originalité de la démarche est que le focus n'est pas mis sur « les jeunes et les TIC », ce qui fait l'objet de nombreux travaux par ailleurs, mais sur la compatibilité de l'usage des TIC avec les missions des AMO. Un des principes des AMO est de travailler à et sur la demande des jeunes ; un autre est de travailler dans leur milieu de vie, sous toutes les formes de ce dernier. Or, les jeunes sont demandeurs de travailler avec les TIC, qui leur sont familières et qui font désormais partie de leur vie. Les AMO se sont donc posé la question : peut-on faire fi de cette réalité, et sinon, comment respecter le cadre de l'AMO ?

Lire la suite...

 

Robert Castel - La désaffiliation, un concept pertinent pour les politiques jeunesse ?

portraitCastel

Le Conseil d'Arrondissement de l'Aide à la Jeunesse (CAAJ) de Nivelles, souhaitant interroger le concept de désaffiliation sociale élaboré par Robert Castel, a mis sur pied un groupe de travail qui s'est penché sur la transposition du concept dans le secteur de la jeunesse. En effet, le concept s'articule autour de la question de l'emploi, et est donc a priori plutôt valable pour les adultes. Peut-il être valable aussi pour les jeunes, et dans ce cas, être un prisme permettant de réfléchir la prévention ?

Le 10 juin 2011, le CAAJ a accueilli Robert Castel, qui a accepté, devant une quarantaine de professionnels du secteur de l'Aide à la Jeunesse, de préciser son concept et de le confronter aux réflexions du groupe.

Lire la suite...

 

L'associatif/La force des faibles ?

001L'associatif, secteur second, voire secondaire pour certains (le « non marchand », dénommé par négation d'autre chose qui serait d'une tout autre importance); secteur central pour d'autres. Force est cependant de reconnaître que son rôle est indispensable dans la société. Et avec l'adoption de la charte associative en février 2009, un tournant est peut-être en train de se prendre.

Le 17 novembre 2009, l'ANCE a organisé à Namur un colloque consacré à l'associatif. Comment préserver l'autonomie de ce secteur, établir des relations saines avec les politiques et les citoyens, se définir une place dans une société démocratique ? Autant de thèmes qui ont été abordés dans ce colloque, avec, en toile de fond, justement, la Charte associative.

Ce Carnet vous propose un reportage sur cette journée et les actes écrits de ce colloque.

Lire la suite...

L'intervention éducative des SAIE

intervention_educative_saie_01Créés il y a 10 ans suite à la réforme du secteur de l'Aide à la Jeunesse, les SAIE (Services d'aide et d'intervention éducative) ont pour mission d'apporter aux jeunes et à leurs familles une aide éducative dans leur milieu de vie ou d'apporter une aide aux jeunes en logement autonome.

Depuis 2005 une quarantaine de SAIE ont participé à un processus de réflexion, se rencontrant régulièrement pour croiser leurs pratiques et échanger sur des points tels que le danger, l'urgence, le réseau, les écrits, le contrôle, la négociation…

Cette nouvelle édition des Carnets propose de mettre en lumière les résultats de ce long travail de réflexion. Que font sur le terrain les SAIE? En quoi consistent leurs interventions? Quels sont les questionnements qui les traversent?

Lire la suite...

«Parole et parentalité» - Parole des bénéficiaires, action communautaire et travail en réseau

Parole et parentalitéA Verviers, une AMO, Oxyjeunes, constate, dans son travail individuel avec des familles, que beaucoup se plaignent d'être incomprises, peu entendues, voire méprisées par des services sociaux qui interviennent dans leur dossier. Ce sont des familles précarisées, à problématiques multiples, en contact avec plusieurs services, et qui se sentent de plus en plus impuissantes à faire entendre leur point de vue. L'AMO décide alors d'initier une action communautaire, dans le cadre d'un projet de prévention générale. C'est le projet " parole et parentalité ". Au fil des mois, celle-ci prendra une tournure particulière, intégrant les familles elles-mêmes dans la démarche, et s'enrichira de ramifications inattendues.

Ce Carnet fait le point sur l'évolution de cette démarche, commencée il y a 5 ans, et qui est toujours en cours.

Lire la suite...

Journée d'étude franco-belge - La parole du jeune, qu'en faisons-nous?

La parole du jeune, qu'en faisons-nous?« La parole du jeune, qu'en faisons-nous? », c'est le thème de cette journée d'études franco-belge organisée en octobre 2008 par le SPJ de Tournai.
Une journée qui se place dans le cadre d'un échange franco-belge qui a lieu maintenant depuis deux ans et qui rassemble des acteurs de l'aide à la jeunesse de part et d'autre de la frontière afin d'échanger sur leurs pratiques. Cette année, le SPJ de Tournai s'est associé aux collègues de la Protection Judiciaire de Lille et de l'aide à la jeunesse de Flandre Occidentale pour organiser cette journée sur le thème de la parole des jeunes et de leurs familles. Comment tenir compte de ce que les jeunes disent? Comment permettre, comment récolter et faire émerger cette parole, en toute confiance?

Nous vous proposons dans cette 4è édition des Carnets, la retranscription des différents exposés des intervenants ainsi qu'un reportage retraçant le déroulement de la journée.

Lire la suite...

Carrefour jeunesse de Charleroi - Une action communautaire sur la circulation de l'information

Carrefour Jeunesse de CharleroiDepuis 2002, à l'initiative du Service Droit des Jeunes (AMO) et du barreau de Charleroi, les acteurs du monde judiciaire et du monde social en lien avec l'aide à la jeunesse ont créé le Carrefour Jeunesse de Charleroi. Un réseau qui mobilise aussi bien des juges, des avocats ou des membres du parquet jeunesse, que le SAJ, le SPJ ou encore des services privés mandatés ou non. Objectif de ce réseau : améliorer la communication et la circulation de l'information entre ces différents partenaires qui, s'ils ont la même mission de travailler dans l'intérêt des jeunes, ont pourtant des intérêts bien souvent divergents.

Dans cette nouvelle édition des Carnets, les acteurs de ce réseau ont accepté de parler de cette expérience et de l'expliquer plus en détails.

Lire la suite...

Institut Cousot - Dispositif de prévention, situation de crise et médiatisation

Institut CousotDinant, janvier 2007. Un directeur d’école poignardé et grièvement blessé par un élève. Un tragique fait divers, qui fait brusquement la une des JT et de la presse écrite et qui provoque une vague de solidarité et d’indignation. Comme un atome dans un accélérateur de particules, cela part dans tous les sens. Puis, l’agitation retombe, et l’école poursuit son chemin. Mais c’est justement dans ce calme médiatique, celui d’avant et celui d’après, que les choses se passent...

Lire la suite...

Livre de vies - Plus d'un siècle d'accueil de l'enfance à Bruxelles

Livre de viesRetracer l'évolution du Home Juliette Herman sur une centaine d'années dans une dynamique intergénérationnelle et participative, tel était le but de l'exposition " Livre de vies, plus d'un siècle d'accueil de l'enfance à Bruxelles ". Cette exposition s'est tenue du 28 avril au 7 juin 2007 au sein même de l'institution Juliette Herman (SAAE).

Lire la suite...

Chroniques d'une réforme annoncée

chronique_reforme_01Après 20 ans de ce travail sur le terrain, et avec à l'horizon une réforme de la loi de 65 relative à la protection de la jeunesse, les travailleurs des équipes de la Fédération Fase invitaient donc les acteurs de la justice des mineurs et de l'aide à la jeunesse à réfléchir aux enjeux de l'évolution actuelle de la prise en charge des mineurs délinquants.

A travers une série de 4 journées thématiques, des policiers, des juges, des représentants du parquet, des avocats, des travailleurs d'institutions et de services de l'aide à la jeunesse ont donc participé activement à ces réflexions, combinant les aspects judiciaires, sociaux et pédagogiques.

Les équipes d'Intermag ont suivi et filmé l'ensemble de ce processus dont nous vous proposons ici un compte rendu exhaustif, à la fois sous la forme d'un reportage et de textes de synthèse. L'occasion de suivre ainsi la chronique des questionnements et des débats qui ont traversé ce secteur au cours de cette année 2006 capitale pour l'avenir de ces jeunes en difficultés.

Lire la suite...

Réforme du droit de la jeunesse

Virage dans la prise en charge des mineurs délinquants

reforme_droit_jeunesse_04Responsabilisation des parents – Responsabilisation du jeune – Concertation réparatrice – Approche restauratrice – Stage parental – Dessaisissement – Logique sanctionnelle – Logique protectionnelle

Même si l'esprit protectionnel est maintenu dans la réforme de la loi de 65, le texte prévoit des orientations dont l'esprit n'est pas toujours facile à identifier ainsi que des mesures nouvelles qui soulèvent quelques craintes parmi les professionnels du secteur qui privilégient la prévention et le travail éducatif au détriment de la répression et de la sanction.

Coup de projecteur sur les changements apportés par cette réforme. Coup de sonde parmi les acteurs de terrain. Coup d'oeil sur quelques-unes de ces mesures emblématiques qui nous viennent parfois des antipodes...

Lire la suite ...

Parentalité - entre responsabilisation et soutien

parentalite_responsabilisation_soutien_01La prochaine réforme de la loi de 65 sur la protection de la jeunesse comporte un volet important sur la "responsabilisation" des mineurs mais aussi de leurs parents. Ainsi, à l'instar de ce qui se fait déjà en France, le juge pourra ordonner aux parents jugés « démissionnaires » de suivre un stage parental. Objectif: "donner aux parents les moyens de (ré)instaurer une autorité parentale positive au sein de la cellule familiale". Des stages pour apprendre à être de bons parents! La mesure est symbolique par les temps qui courent où l'on semble avoir perdu cette faculté "naturelle" d'être parent. En parallèle, la Ministre de l'Enfance en Communauté française, Catherine Fonck, planche de son côté sur un décret qui aura comme objectif le « soutien à la parentalité », partant également du principe qu'être père ou mère, cela s'apprend. Indéniablement, la parentalité est en question de nos jours. Face à des parents de plus en plus déboussolés, en recherche de repères et de soutien, les institutions ont aussi leur rôle à jouer... mais lequel?

Lire la suite...

Partager