header_carnet_chronique_reforme_annoncee

Chroniques d'une réforme annoncée - Prise en charge des mineurs délinquants: jeux et enjeux

Première journée
Le zapping et la patience: urgence et délais raisonnables

fase_01Verviers, 2 décembre 2005 - Cette première journée proposait une réflexion sur le rythme et la temporalité des interventions en matière de prise en charge des mineurs délinquants. La chaîne de la justice des mineurs comprend en effet de nombreux protagonistes (police, parquet, juge, avocat, SPJ, services de l'aide à la jeunesse...) avec des logiques d'action et des rythmes d'interventions qui leur sont propres et qui ne sont pas toujours évidents à concilier.

Le panel

  • Yves Cartuyvels, Doyen de la Faculté de Droit des F.U. Saint-Louis.
  • Eric Desoil, inspecteur principal de police, section moeurs et jeunesse, zone de la Haute Senne.
  • Yves Scieur, président du Tribunal de première instance de Marche.
  • Frédéric Van Leeuw, substitut du Procureur du Roi de Bruxelles.
  • Régine Masquelier, directrice pédagogique du CRES à Mons.
  • Pierre Hannecart, directeur du SPJ de Liège.
  • Jean-Vincent Couck, directeur pédagogique au centre De Grubbe (Everberg).

Deuxième journée
La carotte, le bâton et autres recettes

fase_01Mons, 10 janvier 2006 - Répression, protection du jeune, protection de la société, responsabilisation, éducation, pédagogie ou thérapie, autant d'objectifs assumés diversement par les différents acteurs de la chaîne judiciaire. Mais en fonction de quels critères décident-ils de privilégier tel ou tel axe de travail? Quelle cohérence peuvent-ils installer entre leurs interventions? Comment les jeunes vivent-ils l'autorité des intervenants, leur rôle préventif, éducatif ou répressif ?

Le panel

  • Thierry Lebrun, psychiatre, directeur de la Petite Maison (Chastres).
  • Jean-Paul Favier, juge de la jeunesse (Tournai).
  • Marie-Claude Crollen, directrice de l'IPPJ de Braine-le-Château.
  • François Vanneste, responsable du Sairso (COE Bruxelles).
  • Laurent Dumoulin, responsable du JET (SPEP Tournai).
  • Philippon Toussaint directeur de Dynamo (AMO Bruxelles).
  • Didier Nyssen, préfet de l'Athénée de Welkenraedt.
  • Sylvie Vanhoenacker, assistante de police, section jeunesse (Mouscron).

Troisième journée
A la bourse des mesures judiciaires: cours fluctuants et valeurs consolidées

fase_03Tournai, 16 février 2006 - Au gré d'initiatives personnelles ou de volontés politiques, de nouveaux types d'accompagnement des mineurs voient régulièrement le jour. Médiations, concertations restauratrices en groupe, stages parentaux, la tendance actuelle est à la multiplication de nouvelles mesures dont l'esprit n'est pas toujours facile à identifier. Ne serait-il pas bon de s'arrêter quelque peu et de faire le point ?

Le panel

  • Dominique De Fraene, président de l'Ecole de criminologie de l'ULB.
  • Pascal Baurain, avocat au barreau de Mons.
  • Thomas Henrion, juge de la jeunesse de Namur.
  • Isabelle Dogné, substitut au Procureur du Roi de Verviers.
  • Anne Guillaume, assistante de justice en médiation pénale pour adultes (Nivelles).
  • Inge Vanfraechem (KUL).
  • Michel Heinis, Espace médiation Bruxelles.
  • Pascale Dubois, déléguée au SPJ de Mons.

Quatrième journée
Virages dans la prise en charge des mineurs délinquants, dérapages contrôlés?

fase_01Bruxelles, 17 mars 2006 - Cette dernière journée proposait de faire le point sur l'actualité du secteur et les perspectives qui se dégagent avec l'arrivée de la réforme de la loi de 65. Nourrie par les débats des trois premières séances, cette journée de clôture fut aussi l'occasion de débattre sur un terrain plus politique avec les organes représentatifs du secteur de l'aide à la jeunesse, de la magistrature et des décideurs politiques. L'occasion pour chacun de prendre position quant aux orientations de cette réforme à venir.

Le panel

  • Carla Nagels, Centre de recherche criminologique de l'ULB.
  • Jean-François Velge, Union des Magistrats de la jeunesse.
  • Ariane Mertens, Union des délégués, déléguée au SPJ de Nivelles.
  • Bernard Devos, vice président du Conseil Communautaire de l'aide à la jeunesse.
  • Christian Defays, président de FASE.
  • Laurent Dumoulin, directeur du SPEP le Jet.
  • Sarah D'Hondt, représentante de la Ministre de la Justice (Laurette Onkelinx).
  • Stéphane Albessart, représentant de la Ministre de l'Aide à la jeunesse (Catherine Fonck).